Magic Mushroom Story (Sumatra, Indonésie)

Publié le par Thib

Hello !

Ca fait un moment que je n'ai pas écrit... presque 2 semaines, une éternité ! Il faut dire qu'en ce moment, je passe un peu de temps à monter un petit site web 100% photo, qui devrait voir le jour rapidement j'espère...

En attendant la mise en ligne de ce nouveau site, laissez-moi vous raconter une anecdote... ça s'est passé il y a quelques semaines, lors de mon séjour à Sumatra... J'avais écrit ces lignes à mon retour, mais je les avais jamais publiées... donc les voilà !

Remettons-nous dans le contexte. Aujourd'hui c'est notre dernier jour de notre périple indonésien sur Sumatra, on reprend l'avion demain matin à Medan pour Singapour. Pour l'instant, on est encore à Samosir, l'île située sur le Lac Toba (voir ici pour l'article correspondant).

Il est 9 heures du matin, petit dej'. Pour changer du traditionnel banana pancake, je jette un oeil au menu, et je commande une omelette aux champignons. Tom opte pour l'omelette au fromage. Quoi de plus banal, hein ! On a prévu une matinée "achats de souvenirs", avant de reprendre le bateau (1 heure de traversée) puis la voiture (4 ou 5h de route) pour retourner sur Medan.

Seulement voilà, 10 ou 15 minutes après avoir avalé ce petit dej' et toujours assis à la table, je commence à me sentir un peu bizarre, comme quelques légers vertiges. Je continue avec discuter avec Tom et Rio (le gérant de la guesthouse), comme si de rien n'était, en me demandant intérieurement ce que j'avais : gros coup de barre matinal ? Hypoglycémie ? Juste des vertiges, même si ça ne m'arrive jamais ?

Quelques minutes passent, et je me commence vraiment à me poser des questions (toujours sans rien dire), parce que j'ai vraiment la tête qui tourne...

Tout à coup, je réalise un truc. Je me souviens avoir vu qu'il était possible de se procurer des "magic mushrooms" (champignons hallucinogènes) dans ce coin de l'Indonésie, réminescence des années 80 où cet endroit était très tendance au sein de la communauté hippie-peace-and-love. On peut d'ailleurs apercevoir ce genre de panneau rigolo dans le coin :


(Merci Amélie pour la photo !)

Mais je me dis "mais non c'est pas possible, ils n'ont quand même pas foutu des magic mushrooms dans mon omelette du pti dej' sans me le dire...".

Je pose quand même la question à Rio. Qui me répond très sérieusement que non, "of course", les champignons de l'omelette sont "normaux". "Never in the morning !", me dit-il en rigolant.

Hum. Mais alors d'où viennent ces vertiges, qui me semblent de plus en plus forts ? Je lui demande quand même d'aller vérifier auprès de la cuisinière... et voilà notre bonhomme qui revient 2 minutes plus tard, l'air désolé : "sorry sorry mister !!! She is new here... she made a mistake... she didn't know".............

...  (silence) ...

... (moment de solitude, le genre de moment où tu te dis "nan mais c'est pas vrai, pincez-moi je rêve ?!???") ...

... (p'tain, les cons)...

Une fois la surprise passée, je pensais pouvoir contrôler l'effet de ces trucs hallucinogènes, en disant à Tom que "si c'est pas plus fort que ça, ça va aller, je vais gérer... tant que je reste assis !!".

Cinq autres minutes passent. Tout à coup, je dis à Tom "euh, tu peux me raccompagner à la piaule s'il te plaît". Et Tom, qui était en train de compter les sous pour payer l'addition : "ok, je finis de payer et j'arrive". Et moi de lui répondre, l'air qui déconne pas : "euh non, tu finis pas de payer, tu me ramène maintenant s'il te plaît, merci..."

Le distance de la table jusqu'à la piaule fait environ 15 mètres, plus 3 marches d'escalier. Pfiouuuu !!! Les murs m'ont été bien utiles pour rétablir ma trajectoire, pas très contrôlée. Je me suis même pris les pieds dans le chien qui dormait dans le couloir. Quant aux 3 marches, je n'en parle pas, merci Tom pour ton aide ! Et l'arrivée (la tombée !!) sur mon pieu, une délivrance...

S'ensuit une bonne heure allongé, complètement sonné, à voir tout trouble. N'ayant pas complètement perdu le sens de la réalité, je réalise que pour mes achats de souvenirs, c'est râpé. Je me demande même si je vais pouvoir prendre le bateau, dans cet état... Surtout que c'est pas comme si j'avais juste "essayé" de goûter à un champignon magique, puisque j'ai (goulûment) avalé l'omelette entière ! Et au fait, elle connaît le "dosage", la cuisinière ?!????

Punaise... Bon, progressivement, disons au bout d'une grosse heure, l'effet a commencé à décroître... signalons qu'entre-temps, j'avais tout de même fait une tentative de sortie hors de la piaule, qui a duré environ 2 minutes, avant que je me dise "nan là Thib tu laisses tomber, tu retournes t'allonger"......

Alors non, je n'ai pas vu d'éléphants roses ni de cochons à pois jaunes. Et heureusement, je n'ai pas "mal" terminé. Mais je vous assure, ça fait bizarre... surtout à 9h du mat' !!!

Après coup, on s'est bien marré :-)

Si vous passez à Samosir sur le Lac Toba... pensez-y ;-)

A bientôt pour d'autres articles ! Faudra que je vous raconte une escapade en Malaisie, le week-end dernier...

Thib.

Publié dans Indonésie

Commenter cet article

anne 08/04/2008 16:39

trop bon!!! j ai adore ce recit haletant!!! dis dc c est " lhallu" ce truc (c est le cas de le dire!)!!!! trop flippant!!!! et trop marrant ds le recit !! t es un vrai GI mon ptit Thib!!

loic 16/03/2008 09:16

Ben alors, tu tiens pas le champignon, p'tit Thib? :-) Tu me diras, si ça m'arrivais, je crois que je serais dans le même état car j'ai jamais essayé ces machins là...

Aurélien 15/03/2008 14:38

Trop bon :DMaintenant tu sais ce que ca fait au moins ! D'un autre coté une omelette au champignon au petit dej .... Menfin !!

Thib 15/03/2008 05:20

Entièrement d'accord avec toi, Minh... le "bad trip" a été évité, par chance... C'est pour ça que j'étais inquiet du "dosage" de la cuisinière !

Minh 13/03/2008 13:05

T'as eu de la chance. Ca aurait pu mal se terminer ton histoire. Heureusement pour toi que tu ne t'ais pas fait un mauvais trip, parce que ça peut vite tourner au cauchemar. Enfin + de peur que de mal ;-)